Accéder au contenu principal

Portrait - Qui connaît Régis Fantoli?

Salut Régis, peux-tu commencer par nous rappeler ta date de naissance ? Le 30 août 1977

D'où viens-tu ? J’habite depuis mon enfance le village de Poliez-Pittet dans le Gros-de-Vaud

Quelle est ton activité professionnelle ? Comptable dans une banque

Quel est ton parcours de sportif de ces dernières années ? Mon village vibre pour le football. J’en ai pratiqué tout naturellement dès l’école de foot jusqu’à l’âge de 12ans. Puis plus tard en tant qu’actif dans le « football des talus » où mon équipe faisait l’ascenseur entre la 5ème ligue et la 4ème ligue. Donc pas avec un niveau terrible, sauf pour les 3èmes mi-temps ! Et puis de 16ans à 30ans j’ai fait partie des Jeunesses Campagnardes Vaudoises. Tous les week-ends je me retrouvais en vadrouille pour pratiquer soit du unihockey ou du volleyball, du football, un cross de 3km, de l’athlétisme (100m, saut en hauteur, saut en longueur, lancé du boulet) voire même de la lutte et du tir à la corde. L’essentiel étant surtout d’appliquer la célèbre maxime du baron Pierre de Coubertin. Ensuite, comme j’appréciais la course à pied depuis mon premier entraînement en tant qu’écolier en vue des 4km de Lausanne, un jour j’ai suivi mes collègues de travail qui couraient pendant la pause de midi. D’abord sur les sentiers balisés du Chalet-à-Gobet, puis rapidement avec des entraînements structurés sur piste. La mayonnaise a rapidement pris pour courir cinq fois par semaine.

Pratiques-tu d'autres sports actuellement ? Si oui, lesquels? La course à pied est le seul sport que je pratique de manière intense. Il y a un vélo de route, un VTT, des skis de skating et nouvellement des skis de randonnée dans ma cave. Mais je dois avouer que ce matériel est très peu utilisé.

Quels sont tes autres centre d'intérêt ? Aujourd’hui la course à pied occupe une part importante de mes loisirs. J’aimerais m’occuper plus de ma maison et de ses aménagements extérieurs. Et avoir un jardin potager serait un défi pour la planification de ma semaine. La vie associative de mon village me tient également à cœur. Arrivant à la quarantaine, mon souhait est de trouver un meilleur équilibre dans mes loisirs.

Depuis quand es-tu membre du Footing Club Lausanne ? De manière active depuis le 1er janvier 2014. Il y a eu auparavant une courte expérience en 2009.

Pourquoi avoir choisi ce club ? Je me suis procuré mes premières chaussures de course à pied auprès de Raymond en décembre 2006. Puis en m’entraînant régulièrement au Chalet-à-Gobet après le travail je croisais le club avant ou après l’entraînement ainsi que sur les courses. En 2009, j’avais déjà payé ma cotisation. Après les quatre premiers entraînements de l’année mon genou gauche m’a posé quelques problèmes et suite à une opération j’ai repris la course à pied à mon rythme. Et Yves Marmillod m’a proposé de faire partie du club lors de la course Morat-Fribourg 2013 où l’on a d’ailleurs fait un bout de course ensemble jusqu’au sommet de la Sonnaz.

Est-ce que le Footing répond à tes attentes ? La course à pied est un sport individuel. Comme j’allongeais mes entraînements, je courais de plus en plus seul le soir. En intégrant le Club, mon objectif était de partager ma passion sans forcément rechercher une amélioration de mes performances. Le club répond largement à mes attentes puisque j’ai beaucoup de plaisir à participer aux sorties organisées par le Club et de me retrouver le week-end en compagnie des copains coureurs. Sans compter que j’ai amélioré mon temps aux 20km de Lausanne de 4 min dès mon entrée au Club. Mais pas encore mon meilleur temps à Morat-Fribourg 😊

Qu'est-ce que le Footing pourrait faire de plus ? Le groupe C est le moins éclairé … au sens propre. Comme on court parfois l’hiver sur les bords de route, voire sur la route il me semble important d’améliorer la sécurité par un plus grand nombre de chasubles fluorescents et de lampes frontales portés par les membres et les coachs. Pourrait-on obtenir des chasubles FCL ?
A mon sens il faudrait également que l’on ait plus d’égard envers les autres utilisateurs des installations au Chalet-à-Gobet ou lorsque l’on se réunit aux arrêts de métro à la place de la Riponne et à Ouchy. Lorsque nous sommes tout ouïe sur les saintes paroles de Raymond, les gens doivent slalomer entre nous pour poursuivre leur chemin. Leur laisser un passage serait sympa.

Quel est ton plan d'entraînement hebdomadaire habituel ? Habituellement, j’ai beaucoup de plaisir à faire une sortie vallonnée de 1h30 dans la forêt le dimanche. Cette année, Régis il pousse le bouchon un peu plus loin 😊 puisque c’est plutôt le double. Au final, hors semaine de récupération je totalise environ 100km par semaine.

• Qu'est-ce que tu essaie d'améliorer lors de tes entraînements ?
Plus les années passent, plus je suis attiré par l’endurance.

Quel est ton parcours d'entraînement préféré ? Les parcours évoluent en fonction des saisons et de la météo. Mais j’apprécie de sortir de chez moi en baskets pour me retrouver en quelques minutes dans les forêts du Jorat. Avec mes collègues de travail, je suis souvent le traceur des parcours d’entraînement. J’essaie de ne jamais passer deux fois à la même place pour réaliser un joli tracé avec le GPS. Au niveau du groupe C il y a encore des efforts à faire à ce niveau-là 😊.

Quelle est ta distance de compétition privilégiée ? C’est l’effort du semi-marathon qui me convient le mieux. Mais la distance qui m’attire le plus est le marathon. Pour cette distance, il est nécessaire de s’entraîner et de gérer sa course méticuleusement pour obtenir une performance chronométrique. Sans oublier d’avoir un mental d’acier dans les derniers kilomètres. C’est à chaque fois un magnifique challenge.

Quelle est ta course préférée ? Pourquoi? Difficile de faire un choix. Disons Morat-Fribourg pour son côté historique, son parcours vallonné, la distance et l’ambiance de la Sonnaz ainsi qu’aux abords de la côte qui précède l’arrivée.

Quels sont tes meilleurs résultats à ce jour ?
2016 Semi-marathon des Côtes de l’Orbe (2ème) 1 :27 :34
2015 Marathon de Berlin 2 :56 :36
2014 Semi-marathon de la Côte 1 :19 :00
2014 20km de Lausanne 1 :15 :01
2012 Aigle-Aï-Leysin (8ème scratch) 2 :16 :46
2012 Montreux-Les Rochers de Naye 1 :55 :01
2012 GP de Bern 1 :01 :28
2011 Morat-Fribourg 1 :06 :29

Comment se passe ta saison 2017 jusqu'à présent ?A la manière de Roger Federer, j’ai supprimé de mon calendrier certaines classiques. A contrecœur j’ai mis une croix sur les 20km de Lausanne (une de mes courses favorites) pour débuter ma saison fin mai. C’est ma fin de saison qui sera chargée.

Quels sont tes objectifs sportifs pour 2017 ? Le principal objectif de cette saison qui marque mes 40ans est l’Ultra Tour du Beaufortain qui aura lieu entre le 22 et le 23 juillet. Il s’agit d’un trail de 105km avec 6400m de dénivelé positif.

Et à plus long terme ? Courir des marathons avec des objectifs chronométriques en adéquation avec le temps d’entraînement que j’aurai à disposition. Et si le virus prend, prolonger mon aventure dans les trails.

Merci Régis, nous te souhaitons une excellente saison 2017.


Bonne journée et à bientôt pour un 18ème article.

Commentaires

Articles les plus consultés

Déplacement en car pour Morat-Fribourg

Comme annoncé mardi dernier à Coubertin, le Footing Club Lausanne organise un déplacement en car pour la course Morat-Fribourg du dimanche 1er octobre 2017. L'inscription se fait sur le site du Footing.

Départ du car (Lavaux Voyages) à 7h30 du Chalet-à-Gobet (parking public vers les vestiaires de Mauvernay), arrivée à Morat vers 8h30.
Départ du car à 14h15 de Fribourg, retour vers 15h15 au Chalet-à-Gobet.
Les sacs pourront être déposés dans le car et transportés à Fribourg ou dans les camions prévus à cet effet par l'organisateur de la course.

Il y a plusieurs bonnes raisons de participer à ce déplacement en club à l'une des courses les plus importantes de suisse-romande:
- pas de soucis de parcage à Fribourg ou à Morat
- pas de bousculade ou de stress dans des trains bondés
- dépôt de vos valeurs en sécurité dans le car pendant la course
- prix du déplacement très modeste

Mais c'est surtout une occasion unique de renforcer l'esprit de club, de préparer la course ense…

Qui connaît Vanessa Lameira ?

Vanessa Lameira, depuis bientôt trois ans au Footing Club Lausanne, est sur le point de suivre les cours de formation afin de devenir monitrice de course à pied. Si tout va bien, elle pourra rejoindre le team des entraîneurs de notre club prochainement. C'est donc tout naturellement le moment de faire plus ample connaissance avec Vanessa.

Originaire du Portugal et née en Suisse il y a bientôt 35 ans, Vanessa adore et a toujours adoré le sport. Elle s'est mise à courir à 20 ans (chaque matin 30' avant d'aller travailler), a arrêté quelques années, puis a repris l'entraînement afin de participer à la Course de l'Escalade. Par la suite elle a fait partie d'un groupe de triathlon et à participé aux 20km de Lausanne. Vanessa a eu l'occasion de côtoyer la triathlète suisse Emma Bilham lors d'un camp de tri que celle-ci organisait aux Canaries. Ces résultats incroyables et son parcours font que Vanessa la prise un peu comme modèle à suivre.

Mais comme Vane…

Ultra Tour du Beaufortain

Cette semaine nos héros sont au nombre de trois et sont vêtus d'orange.

Mathias Bétrisey, Régis Fantoli et Alexandre Barbier ont participé du 22 au 23 juillet à l'Ultra Tour du Beaufortain, 105 km et 6400m D+!!! Excusez du peu.



Un immense BRAVO à tous les 3 pour ce magnifique exploit.
Voici le compte-rendu détaillé et passionnant écrit par Régis. Merci et surtout Bonne récup!



J’aime le Beaufortain !

Cette région de la Savoie présente des paysages somptueux préservés par des gens chaleureux et accueillants.

Lors de l’Ultra Tour du Beaufortain qui s’est déroulé du 22 au 23 juillet, nous avons évolué avec Alex et Mathias sur 105 km en franchissant qu’une seule localité, soit Les Saisies. Un vrai trail nature. Le panorama, notamment depuis les crètes du col à Tutu ou le Roc du Vent, est à couper le souffle. Comme on en prend plein les yeux, ce n’est que du bonheur.

Cette aventure a été incroyable. Tant de choses se sont passées durant ces 21 heures 38 minutes de course.

Nous arbor…

Test de chaussures "On" du mardi 16 mai 2017

Ce mardi 16 mai 2017, le Footing Club Lausanne organise un test de chaussures de course de la marque "On" en collaboration avec New Concept Sports à Epalinges. Le test a lieu au vestiaire de Mauvernay au Chalet-à-Gobet.

La marque On (de nationalité suisse) est spécialisée exclusivement en chaussures de course à pied (chaussures d'entraînement ou de compétition, de route ou de trail). A noter que la championne olympique de triathlon Nicola Spirig est équipée par On.

Venez nombreux dès 19h pour tester les différentes chaussures qui seront mises à disposition. Vous pourrez les utiliser pendant l'entraînement qui débutera comme d'habitude à 19h30.

Ces chaussures sont en vente chez New Concept Sports à Epalinges.

Bonne semaine et à bientôt pour un 20ème article.

TVSB (Trail Verbier - St. Bernard)

Grand week-end de trail en Valais avec le traditionnel TVSB (9ème édition).






Désormais c'est un véritable festival de courses:
- X-Alpine
- X-Alpine en relais
- Traversée
- Liddes - Verbier
- X- Direct
sans parler des courses pour enfants.

Une fois de plus dans des conditions très chaudes, plusieurs coureurs du Footing Club Lausanne se sont distingués:

- sur les 111km du X-Alpine, Pablo Blanco met 27h50'30'' et est 33ème de sa catégorie

- sur les 111km du X-Alpine en relais, Hugo Fernandes et Hervé Acosta ont malheureusement dû arrêter la course à Bourg St. Pierre après 15h04'

- sur les 62km de la Traversée, Gaël Bourgeois met 15h25'52'' et est 202ème de sa catégorie
- sur les 62km de la Traversée, Hervé Destraz met 17h53'30'' et est 131ème de sa catégorie

- sur les 29km de Liddes - Verbier, Josiane Villard Spaeth est 5ème en 6h02'20'' et Sylvia Kaufmann est 6ème en 6h02'21''


- sur les 29km de Liddes - Verbier, Blaise …

Portrait - Qui connaît Jérémy Pointet?

Jérémy Pointet, membre du Footing Club Lausanne depuis l'automne 2016, sera peut être l'un de nos coureurs qui brillera particulièrement lors des prochains 20 km de Lausanne. C'était donc l'occasion de dresser le portrait d'un coureur de 25 ans en pleine progression et éminemment sympathique.

Jérémy, vaudois de nom, mais valaisan d'origine, viens de Granges (VS) et habite depuis quelques mois à Chailly. Cumulant plusieurs activités professionnelles en fonction de ses besoins et des opportunités (agent de sécurité, croupier, arbitre, reporter de football, moniteur de vélo et parfois enseignant), il consacre actuellement une grande partie de son temps à la course à pied. Après avoir pratiqué le football, le tennis, le VTT, le unihockey et le badminton, il s'est lancé dans la course à pied en juin 2015 et a rapidement découvert les joies et les bienfaits de ce sport et a fait des progrès non moins rapides. Il diversifie actuellement ses entraînements en nageant…