Accéder au contenu principal

Ultra Tour du Beaufortain

Cette semaine nos héros sont au nombre de trois et sont vêtus d'orange.

Mathias Bétrisey, Régis Fantoli et Alexandre Barbier ont participé du 22 au 23 juillet à l'Ultra Tour du Beaufortain, 105 km et 6400m D+!!! Excusez du peu.



Un immense BRAVO à tous les 3 pour ce magnifique exploit.
Voici le compte-rendu détaillé et passionnant écrit par Régis. Merci et surtout Bonne récup!



J’aime le Beaufortain !

Cette région de la Savoie présente des paysages somptueux préservés par des gens chaleureux et accueillants.

Lors de l’Ultra Tour du Beaufortain qui s’est déroulé du 22 au 23 juillet, nous avons évolué avec Alex et Mathias sur 105 km en franchissant qu’une seule localité, soit Les Saisies. Un vrai trail nature. Le panorama, notamment depuis les crètes du col à Tutu ou le Roc du Vent, est à couper le souffle. Comme on en prend plein les yeux, ce n’est que du bonheur.

Cette aventure a été incroyable. Tant de choses se sont passées durant ces 21 heures 38 minutes de course.

Nous arborions tous les trois un T-shirt orange avec l’inscription DuTrailEtDesCopains. Comme nous étions reconnaissables, nous avons eu droit à des encouragements personnalisés par les spectateurs qui suivaient l’évolution des coureurs de ravitaillement en ravitaillement. Du style : « Allez les orangistes », « Vous êtes toujours les trois ensembles, bravo ». C’était super sympa.

Alors que la veille de la course nous avions pris possession de nos dossards sous la pluie, le départ à 4h s’est déroulé dans des conditions parfaites. Nous avons eu droit à un magnifique lever du soleil. La journée a été radieuse jusqu’à 18h. A ce moment-là, la course a pris une autre tournure. Lors du briefing d’avant-course, nous avions été avertis des prévisions d’orage et des mesures de sécurité à appliquer dans ces conditions en montagne. Alors que nous étions un groupe de 7-8 coureurs au sommet du col de la Gittaz, un éclair a illuminé le ciel et instantanément un coup de tonnerre violent a raisonné. Ce n’est pas passé loin ! Devant moi je vois des coureurs qui jettent leurs bâtons puis tentent de se mettre accroupis, mais la foudre a déjà frappé. Arc-bouté sur mes bâtons pour franchir les derniers mètres menant au sommet, je reste stoïque. Pas d’endroit pour se mettre à l’abri. Le sommet franchi tout le groupe détale en direction du ravitaillement au col du Joly qu’on atteindra un peu plus de 1h plus tard. Pas d’autres options et je me dis qu’au prochain éclair proche je jetterai mes bâtons et je me mettrai accroupi avec la tête entre les jambes. Puis la grêle arriva. Dans la débandade je me suis retrouvé à terre avec la tête qui a touché le sol. Je me suis ouvert la lèvre supérieure, mais je n’ai pas de douleur. Avec la langue je sens juste un trou au milieu (à l’arrivée j’ai eu droit à un point de suture par un médecin). Faut pas traîner, on continue. On arrive au col du Joly à 19h30 détrempés. Le ciel est toujours sombre et la pluie ne cesse pas de tomber. Autour de nous des coureurs abandonnent. Il ne faut pas s’éterniser ici. Sur les crêtes en forme de montagnes russes qui nous emmènent sur des sommets de la station de ski des Saisies, nous enclenchons les lampes frontales. Puis nous attaquons la descente sur Les Saisies. Mouillés sous la veste imperméable, nous sommes frigorifiés. Km 91, c’est le dernier ravitaillement. On en profite pour mettre des habits chauds. Nous repartons sous le déluge habillés en mode Mike Horn en expédition au Groenland. L’ultime descente de 1200m est interminable avec des passages abruptes et glissants dans la forêt. A 1h38 le dimanche matin, nous franchissons tous les trois l’arche d’arrivée. On a fait l’Ultra Tour du Beaufortain !

Ce fut une magnifique aventure de groupe. Avec le génial soutien logistique et moral de Cassandre aux ravitaillements, faute de pouvoir s’aligner avec nous.

Sur 471 coureurs au départ, seuls 132 franchiront la ligne d’arrivée. Au vu des intempéries, les organisateurs ont d’abord modifié le parcours pour les derniers concurrents, confisqué les bâtons des coureurs concernés et gelé la course au col du Joly à 21h30 (nous y étions à 19h30). Puis les coureurs présents à ce ravitaillement ont définitivement été stoppés à 23h30.


Bonne semaine et à bientôt pour un 30ème article.

Commentaires

Articles les plus consultés

20km de Lausanne - Rythme de course

A la veille des courses des 10 et 20km de Lausanne, il reste un sujet à traiter. Celui du rythme de course, principalement en début de course lorsque les jambes, l'organisme et la tête sont encore frais. Faut-il partir plus vite ou plus lentement que sa vitesse de croisière ou juste au feeling?

La réponse à cette question est à mon avis fondamentalement différente, si vous courez les 10 ou les 20km.

Sur 10km, le parcours étant quasiment plat, je recommande d'adopter dès le début de la course une vitesse régulière qui correspond à votre objectif ou à vos capacités. Si vous visez un temps de 50' sur 10km, il s'agit donc très simplement de passer en 5' au 1er km, en 10' au 2ème km, etc. Comme la distance est relativement courte et que la température sera agréable, il s'agit d'effectuer une course régulière en courant donc dès le début à votre rythme.

La montée du Denantou (4ème km) vous fera perdre quelques secondes sur votre plan de marche, c'est norm…

Qui connaît Florence Juilland?

Aujourd'hui nous avons l'occasion de faire connaissance ou de mieux connaître Florence Juilland. Laissons-la nous décrire son parcours elle-même:

Je suis née en 1979 à Morges, ville que je n'ai jamais quittée, que j’apprécie beaucoup et où il fait bon vivre. Je suis enseignante d’éducation physique, de géographie et d’anglais dans une école secondaire.

Depuis toujours j’ai eu de nombreuses activités sportives (par exemple une vingtaine d’années de gymnastique m'ont permis d’acquérir des bases dans de nombreux domaines) à l’intérieur et en plein air (scoutisme, randonnées, natation). Puis ma passion pour le sport m’a conduite en direction de l’université de Lausanne où j’ai fait mes études en Sciences du sport. J’adore tellement le sport que parfois je voudrais tout essayer! Ces dernières années, j’ai vraiment mis l'accent la polysportivité, ainsi que sur le plaisir, les rencontres, la joie et le bien-être que peuvent m’apporter toutes les activités sportives.

J’essa…

TVSB (Trail Verbier - St. Bernard)

Grand week-end de trail en Valais avec le traditionnel TVSB (9ème édition).






Désormais c'est un véritable festival de courses:
- X-Alpine
- X-Alpine en relais
- Traversée
- Liddes - Verbier
- X- Direct
sans parler des courses pour enfants.

Une fois de plus dans des conditions très chaudes, plusieurs coureurs du Footing Club Lausanne se sont distingués:

- sur les 111km du X-Alpine, Pablo Blanco met 27h50'30'' et est 33ème de sa catégorie

- sur les 111km du X-Alpine en relais, Hugo Fernandes et Hervé Acosta ont malheureusement dû arrêter la course à Bourg St. Pierre après 15h04'

- sur les 62km de la Traversée, Gaël Bourgeois met 15h25'52'' et est 202ème de sa catégorie
- sur les 62km de la Traversée, Hervé Destraz met 17h53'30'' et est 131ème de sa catégorie

- sur les 29km de Liddes - Verbier, Josiane Villard Spaeth est 5ème en 6h02'20'' et Sylvia Kaufmann est 6ème en 6h02'21''


- sur les 29km de Liddes - Verbier, Blaise …

2ème édition du Montreux Trail Festival

Ce week-end a eu lieu le Montreux Trail Festival. Un vendredi caniculaire suivi d'un samedi orageux et pluvieux et finalement un dimanche à nouveau estival et chaud ont marqué la 2ème édition de cette grande fête du trail, organisée entre autres par nos amis Diego Pazos, Hugo Fernandes et Cédric Agassis:
Le Footing Club Lausanne a été très bien représenté sur toutes les courses. Nos coureurs ont réalisé les résultats suivants:

MXTrem (162.7 km, + 11'700m)
- Raoul Perez, 38h38', 5ème dans sa catégorie










- Laurent Périsset, 46h46'










MXTrem relais à deux
- Mathias Bétrisey (avec Joachim Perrin), 1er en 27h38'

MXAlps (61km, + 4'100m)

MXSky (34km, + 2'500m)
- Lara Brugnoni, 7h05'
- Vincent Weber, 7h05'
- Gaël Bourgeois, 7h30'
- Hervé Destraz, 7h42'
- Blaise Duc, 8h00'

Emanuelle Robert et Paulo Corvo n'ont malheureusement pas terminé la course

Freddies Night (15km, + 950m)
- Danièle Golay, 2h00', 2ème dans sa catégorie
- Patrick Gilliand,…

Entraînement du dimanche 16 avril 2017

L'entraînement du dimanche 16 avril 2017 est intitulé "1h endurance à plat à 70%". Qu'est-ce que cela signifie? A quelle vitesse est-ce que cela correspond pour moi?
A une semaine des 10km ou des 20km de Lausanne, il s'agit d'affiner votre entraînement tout en préservant votre corps et en emmagasinant un maximum d'énergie et de motivation. L'entraînement de ce dimanche correspond donc à une séance légère d'environ 1h pendant laquelle vous devriez pouvoir parler quasiment de manière ininterrompue. Ce n'est pas tellement une question de vitesse, mais plutôt d'intensité. Prenez du plaisir, respirez à fond l'air printanier et ne forcez pas.
Même si cela n'est nullement nécessaire, ceux qui veulent mesurer leur rythme cardiaque ne devraient pas dépasser les 70% de leur fréquence cardiaque maximale (FCM). Pour rappel, une règle empirique définit la fréquence cardiaque maximale comme correspondant à 220 moins votre âge. Le quarantenaire, …

Tour du Lac de Joux du samedi 1er juillet

Très belle course ce samedi organisée par le Footing Club Vallée de Joux et son président Lucien Jaquier. Merci et bravo à eux.

Dans des conditions météo quasiment idéales (temps couvert, 12 degrés, quelques petites averses), 13 coureuses et coureurs du Footing Club Lausanne ont couru au Tour du Lac de Joux (24 km, départ et arrivée au Sentier) ou sur le demi-tour (12km, départ au Pont, arrivée au Sentier en passant par la rive est du lac).

Comme d'habitude, de nombreux résultats magnifiques de nos membres, avec en particulier la victoire scratch de Jérémy Pointet sur les 24km, avec 6 secondes d'avance sur Stéphane Heiniger.



On notera en particulier les podiums de Vanessa, Gabriela, Barbara et Jérémy sur les 24km.










Et les podiums de Nicole, Antonio et Heiner sur les 12 km:









Bravo à toutes et à tous.

Bonne semaine et à bientôt pour un 27ème article.