Accéder au contenu principal

Course à pied et températures négatives, est-ce bien compatible?

En ce début d'année 2021 on peut certainement dire que nous avons un vrai temps hivernal : pluie, neige, températures négatives, bise glaciale, stratus,... Tant mieux pour la nature et pour les skieurs, mais qu'en est-il de la course à pied? Est-ce bien raisonnable de continuer de courir dans ces conditions, d'autant plus que les fitness sont fermés et les tapis de course inaccessibles ?


 Ma réponse personnelle est clairement OUI. En Suisse, que ce soit en plaine ou en montagne, les conditions sont bonnes pour la pratique du sport en général, et de la course à pied en particulier. Il y a juste un certain nombre de critères respecter et de bons comportements à adopter afin d'éviter de se faire plus de mal que de bien. Je propose ici 10 principes qui devraient vous permettre de poursuivre votre entraînement quelles que soient les conditions.

1. Démarrer lentement
Que ce soient les jambes, les bras ou le cœur, nos muscles ont besoin de plus de temps pour être pleinement efficaces en hiver. Alors débutez l'entraînement en douceur, éventuellement même par quelques exercices d'échauffement à l'intérieur, afin d'éviter un choc musculaire trop important, pouvant donner lieu à une contracture ou une déchirure.

2. Plutôt long que rapide
En cas de températures basses, les entraînements longs et lents sont clairement plus raisonnables que les séries rapides. Ces longues sorties permettent de maintenir le pouls bas et donc d'éviter de respirer trop profondément.


3. Un peu plus intensif? Oui, mais alors court
Lors de grands froids les entraînements en intervalles à haute intensité sont à prohiber, afin d'éviter l'absorption d'air glacé. Après un très bon échauffement, quelques séries intensives courtes (p.ex. VMA de 30'') sont possibles, en faisant particulièrement attention mettre des habits secs rapidement après l'effort.

4. Pas de records de parcours
Etant donné que la température idéale pour la pratique de la course à pied se situe entre 10 et 15 degrés, il ne fait pas de sens d'essayer de battre un record sur son parcours préféré en hiver. La capacité physique baisse vite de 10 à 15% en cas de températures négatives.

5. Respiration par le nez
La respiration nasale permet de réchauffer et d'humidifier l'air respiré, et évite donc de refroidir exagérément les bronches. De plus, une respiration nasale nous oblige naturellement à limiter l'intensité de l'effort.

6. Protection de la bouche
En cas de températures extrêmes, il est recommandé de se protéger les voies respiratoires en portant un foulard ou un cache-col devant la bouche.

7. Plusieurs couches d'habits légers
Même en hiver et en cas de basses températures vous allez rapidement avoir chaud en courant. Privilégiez donc plusieurs (3 ou 4) couches d'habits légers (théorie de l'oignon) plutôt qu'un pull ou une veste trop lourds et épais. Ainsi vous pourrez enlever une couche en cours d'entraînement, tout en restant bien protégés. N'oubliez pas de bon gants, un bonnet et de bonnes chaussettes.


8. Hydratation régulière, même par grand froid
Même en cas de températures basses, l'hydratation reste primordiale, en particulier en cas d'efforts de plus d'une heure. En effet, le corps perd beaucoup de liquide pendant l'effort, en particulier via la respiration, mais aussi en raison des nombreuses couches d'habits. L'idéal est de boire régulièrement (toutes les 15') une boisson tiède (surtout pas glacée, mais pas trop chaude non plus). Une gourde isotherme peut être indiquée.

9. Eviter de se refroidir après l'effort
A la fin de l'entraînement, même en cas de températures négatives, vos habits seront humides et risquent de refroidir très rapidement, en particulier en cas de vent ou de pluie. En conséquence il s'agit de se changer rapidement, avant d'entreprendre un trajet en voiture ou en bus, puis de rapidement se doucher, avant de s'étirer ou d'aller boire un verre.

10. Etat grippal incompatible avec l'entraînement
En cas de fièvre, toute activité sportive doit absolument être bannie. En effet, le corps ayant besoin de toute son énergie pour combattre une infection, le fatiguer avec une activité sportive ne fait aucun sens. En cas de refroidissement léger (mal de gorge, nez qui coule), une activité sportive très modérée est possible, mais plus dans l'idée de bouger que de s'entraîner.




Pour aller plus loin, on pourrait demander à nos amis Patrick Sumi, Victor Hugo do Carmo et Hervé Acosta ce que représente le fait de courir par des températures extrêmes de -10, -20 ou -30 degrés Celsius. Mais ceci est une autre histoire.

Bien du plaisir et à bientôt pour un prochain rendez-vous sur ce blog,

Christophe

Commentaires

  1. Deux remarques intéressantes de Laurent Périsset:
    - la déshydratation favorise l'hypothermie
    - si tu as froid aux pieds, mets un bonnet!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés

Plus de 50 ans de mode sportive au Footing

Qui se souvient des différentes tenues du Footing-club Lausanne? Il y en a eu de nombreuses, de tous types et couleurs. On aurait peut-être pu privilégier un peu plus de continuité à travers les décénnies. Mais il est vrai qu'en 52 ans les modes ont changé, les couleurs ont évolué, les matériaux ont progressé et les fournisseurs d'habits ont varié, alors que l'esprit du club est resté dans la lignée de ce que les pionniers ont mis en place dès 1969. Dès lors, il m'a semblé intéressant de visiter une partie de l'histoire du Footing au travers des tenues de course que nous avons portées à l'entraînement ou en compétition et qui reposent maintenant peut-être au fond d'une armoire ou qui sont encore portées régulièrement. Les premières tenues ont été réalisées au début des années 70 à l'occasion d'une édition de Morat-Fribourg. Le 1er logo du club, créé par Eric Bucher, a été collé au fer à repasser par Raymond le soir avant la course sur les 50 maillots

Reprise des entraînements officiels, par groupes de 15, à partir du 2 mars

Bonnes nouvelles. Il semble bien qu'on voie le bout du tunnel, même s'il faut rester très prudents et que de nombreuses restrictions restent d'actualité. Vous avez certainement pris connaissance des nouvelles décisions du Conseil Fédéral, communiquées le 24 février dernier. Celles-ci entreront en vigueur le 1er mars 2021 nous concernent au sujet des rassemblements privés à l'extérieur, pour lesquels la limite devrait va de 5 à 15 personnes Le comité du Footing et les entraîneurs ont donc décidé de reprendre les entraînements officiels  à partir du mardi 2 mars à 19h30 pour les groupes 1 à 5 à partir du mardi 9 mars à 18h30 pour le groupe 0 de Raymond  Ceci évidemment sous réserve de la confirmations des décisions fédérales et de l'absence d'autres contraintes cantonales plus fortes. Les entraînements auront lieu de la manière suivante: entraînements selon le plan publié sur www.footing-club.ch confirmation des horaires de début des entraînements: 1

Début de la 2ème phase du plan d'entraînement 2021

Avec la fin du mois de janvier, nous voici arrivés au terme de la 1ère phase du plan d'entraînement 2021. Pour rappel nous avons décomposé notre plan 2021 en 4 blocs de 4 semaines chacun, avec l'objectif d'atteindre notre pic de forme à fin avril, début mai, période qui pourrait éventuellement correspondre à la reprise des compétition de course à pied populaires. En reprenant l'entraînement le 5 janvier, juste après les fêtes de fin d'année, nous avions fixé comme objectif pour le mois de janvier, de travailler principalement la force et l'endurance. Ceci a été en général bien respecté par la plupart d'entre vous, lors de sorties individuelles ou par petit groupes de 5 les mardi, jeudi et samedi. Un grand merci aux entraîneuses / entraîneurs pour leur dévouement et leur imagination permettant de poursuivre notre activité de club, malgré la pandémie de Covid-19 et les conditions difficiles.  Celle ou celui qui aura suivi précisément notre plan d'entraînem

Stretcher ou ne pas stretcher, telle est la question

  Avertissement : cet article reflète uniquement ma propre opinion, basée sur beaucoup d'expérience, un certain nombre de lectures et de discussions dans le monde de la course à pied. Il ne s'agit en aucun cas d'un article basé sur une étude scientifique, et encore moins d'un conseil médical. La controverse n'est pas nouvelle: est-ce que le stretching (ou étirement en français) a un effet positif pour le coureur à pied, et si oui, quand et comment? Depuis de nombreuses années on lit et entend qu'un bon étirement de la musculature, avant et après l'activité sportive, contribue à améliorer la mobilité et à réduire les blessures. On voit fréquemment des coureurs s'étirer avant ou après l'entraînement, ainsi qu'avant ou après des compétitions. Mais est-ce que le stretching nous rend plus souples, plus endurants et plus rapides, c'est-à-dire plus performants? Voici quelques considérations générales au sujet du stretching: Des exercices d'étire

Début de la 3ème phase du plan d'entraînement 2021

Avec la fin du mois de février, nous voici arrivés au terme de la 2ème phase du plan d'entraînement 2021. Pour rappel nous avons décomposé notre plan 2021 en 4 blocs de 4 semaines chacun, avec l'objectif d'atteindre notre pic de forme à fin avril / début mai, période qui pourrait éventuellement être celle de la reprise de certaines compétition de course à pied populaires. Pour le mois de février j'avais fixé comme objectif de travailler principalement la résistance douce et l'endurance. Ceci a été bien respecté par la plupart d'entre vous, lors de sorties individuelles ou par petit groupes de 5 les mardis, jeudis et samedis. Un grand merci aux entraîneuses / entraîneurs pour leur dévouement et leur imagination permettant de poursuivre notre activité de club, malgré la pandémie de Covid-19 et les conditions difficiles.  Celle ou celui qui aura suivi précisément notre plan d'entraînement aura donc eu en février 5 entraînements en endurance longue 1 fois des co

La vie du Footing-club Lausanne à début 2021

Chères amies et chers amis du Footing-club Lausanne,  En ce début d'année 2021 j'ai souhaité créer ce blog afin de vous informer régulièrement sur la vie de notre club, de vous donner un maximum de conseils d'entraînement et de maintenir le contact avec tous les membres, malgré les conditions actuelles très pénibles.  En préambule permettez-moi de vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année 2021. J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année, aussi reposantes et régénérantes que possible et que vous avez débuté l'année sur de bonnes bases, malgré toutes les incertitudes qui planent.    En cette 1ère semaine de janvier, j'ai constaté avec plaisir (merci Strava, Garmin Connect et Facebook) que vous êtes nombreux à avoir mis en application le plan d'entraînement que nous avons publié en fin d'année. Le mardi 6 était consacré à de l'endurance et le jeudi 8 à une série de collines douces. Vous êtes nombreux à vous retrouver ré

Le Cross de Lausanne - DES ORIGINES A NOS JOURS

Vous souvenez-vous que le Cross de Lausanne aurait dû avoir lieu le samedi 30 janvier sur le magnifique site du Parc Bourget à Vidy? Nous espérions attirer 700 coureurs, élites ou régionaux, passionnés ou débutants, de 7 à 77 ans (ou plus).  Les circonstances sanitaires actuelles ont malheureusement contraint le comité d'organisation de la manifestation à annuler cette édition et à reporter tous ses espoirs sur une prochaine édition en hiver 2022. Mais savez-vous que nous aurions fêté cette année la 30ème édition de notre cross? C'est en effet à 1992 qu'il faut remonter avec Raymond Corbaz pour évoquer les origines du Cross de Lausanne. A l'époque, Raymond organise annuellement la course du Chalet-à-Gobet dans les bois du Jorat. Mais à fin 1991, il décide de renoncer à cette manifestation  pour relancer le cross qui était presque moribond en Suisse romande. Plusieurs discussions avec la ville de Lausanne visant à organiser un cross à Vidy n'ont pas abouti étant don