Accéder au contenu principal

Récupérer pour progresser

 Avertissement: cet article reflète uniquement ma propre opinion, basée sur beaucoup d'expérience, un certain nombre de lectures et de discussions dans le monde de la course à pied. Il ne s'agit en aucun cas d'un article basé sur une étude scientifique, et encore moins d'un conseil médical.


La récupération en course à pied est un des aspects majeurs pour bien progresser. Un des principaux conseils que l’on peut donner à un coureur, qu’il soit débutant ou expérimenté, est de ne jamais négliger la récupération. Dans l’euphorie d’une période d’entraînement intense, lorsque la forme est bonne, il est facile de se laisser emporter par son envie et de laisser un peu de côté la récupération. C’est malheureusement le meilleur moyen pour annihiler les effets de l’entraînement, ne pas progresser, ou pire laisser place à une blessure ou à un état d'épuisement. Le coureur qui veut progresser doit inclure la récupération dans son entraînement.  Car tout ce qui touche à la récupération fait partie intégrante de l'entraînement.

Pourquoi est-ce que la récupération est la clé de la progression? Parce que c’est justement quand on se repose qu’on progresse et pas quand on s’entraîne. L’entraînement ne nous rend pas plus forts, il affaiblit notre organisme. S’entraîner c’est utiliser son corps et ses ressources à une intensité inhabituelle. Cela induit de nombreux effets négatifs comme la dégradation de certaines cellules ou de nos muscles. Du coup, plus une séance d’entraînement est intense, plus on fragilise notre organisme.

Alors pourquoi s’entraîne-t-on? C’est là que la récupération en course à pied prend tout son rôle. Car pendant que vous vous reposez, le corps se répare et surtout s’adapte pour être plus fort lors du prochain entraînement. Le corps humain est une machine qui est en constante évolution, selon le principe de l'adaptation. En fait après chaque entraînement, le corps s’adapte selon un processus de surcompensation qui lui permet d’être plus fort lors de la prochaine séquence.

La récupération passe par plusieurs techniques plus ou moins agréables. Il existe évidemment des études et une littérature abondante à ce sujet. Ci-dessous une synthèse des techniques de récupération  les plus efficaces pour la course à pied et les moins contraignantes pour des amateurs passionnés comme vous et moi. Les techniques proposées sont simples à mettre en œuvre et ne prennent donc pas trop de temps.


Voici une liste des six incontournables de la récupération, sans lesquels il serait difficile d’envisager de progresser sur le long terme. C'est vraiment la base, pourtant un rappel n’est jamais de trop.

1. Échauffez-vous au début de chaque séance

Oui, la récupération commence dès l’échauffement. Un échauffement complet est même indispensable pour bien récupérer d’une séance, car l’échauffement permet une mise en route progressive du corps pour le préparer à l’effort qui l’attend. 15 à 20' de footing, des étirements dynamiques (pas de stretching statique), quelques accélérations progressives et c’est parti.

2. Course de récupération en endurance douce

Juste après une séance d'entraînement, 10 à 15' de footing lent en endurance de base sont très bénéfiques. Le sang circule plus vite qu’au repos, sans pour autant créer de nouveaux dommages et les déchets générés par l’entraînement peuvent commencer à être évacués. Un footing le lendemain des séances intenses est également le bienvenu afin d'accélérer la récupération.

3. Mangez équilibré, en particulier après l’entraînement

Bien manger c’est faciliter et accélérer sa récupération. Attention, équilibré ne veut pas dire régime, mais signifie de faire le bon choix des aliments afin d’utiliser majoritairement ceux qui participent à un bon fonctionnement de votre organisme. Pas de liste d’aliments permis ou interdits. Il faudrait plus qu'un article complet pour traiter de cette question, mais vous avez compris le principe. Nos muscles et cellules sont fatigués et usés après un entraînement intensif. Il faut donc reconstituer les réserves par un repas dès que possible après l’entraînement, au minimum un en-cas dans les 30' suivant votre course. Glucides, protéines et antioxydants seront vos amis. Abusez-en, votre corps vous en remerciera.

4. Hydratez-vous

60% de notre poids est constitué de liquide. Faites le calcul c’est assez impressionnant. Il faut entretenir ce liquide car il fluidifie notre sang, compose nos cellules, nos muscles et notre cerveau. On ne peut pas s’en passer. L'hydratation est absolument indispensable à une récupération efficace. 1,5 l de boisson par jour c’est le minimum mais c'est évidemment plus si on court, qu’il fait chaud ou qu’on est juste actif pendant la journée. L’idéal est de boire régulièrement pendant la journée pour reconstituer en permanence son stock de liquide.

 5. Les massages pour accélérer la récupération  

Les massages, ce n’est plus à prouver, aident à la récupération. L'augmentation de la circulation sanguine et l'effet drainant apportent beaucoup. Mais l’aspect le plus intéressant est celui de la réduction des points de tension musculaire. En éliminant ces points de tension, on peut repartir s’entraîner avec un muscle plus détendu et donc plus à même de se donner à 100%. Les massages ne vont pas immédiatement améliorer la performance, mais souvent le massage contribue à l’augmentation de la mobilité et donc à une foulée plus efficace.
De plus les massages apportent un grand plus en terme de prévention des blessures. Et comme la blessure est l’ennemi numéro un du coureur qui veut progresser, la démonstration est vite faite. Bref, les massages pour récupérer, c’est très bien. Malheureusement, en tant qu’amateurs, nous n'avons pas la possibilité de rendre très régulièrement visite à notre masseur. Pour palier à cela on peut faire des auto-massage ou de l'électrostimulation avec un Compex (programmes de récupération).

6. Dormez suffisamment

Il semble que certaines adaptations physiologiques ne se font que pendant le sommeil. Et en particulier en fin de nuit lorsque le repos général est réalisé. Dormir suffisamment c’est donc maximiser l’efficacité de ses entraînements sans rien faire. Nous sommes nombreux à avoir du mal avec cet aspect de la récupération, mais couper sur le sommeil n’est pas une bonne idée pour qui a pour objectif de progresser. Pour la majorité d'entre nous c'est 7h de sommeil au minimum par nuit. Pour certains c'est plus. Mais chaque profil est différent. Le principe est donc de se sentir reposé au réveil, signe que le corps a eu le temps de bien récupérer.

Voilà, j'espère que cet article apportera quelque chose à chacun, vous permettra d'éviter les blessures ou les phénomènes d'épuisement et vous fera progresser, toujours un peu plus.

A bientôt,

Christophe

Commentaires

Articles les plus consultés

Ecole de course - de quoi s'agit-il ?

Qu’est-ce que l’école de course ? Les termes "école de course" et "ABC de la course" sont synonymes. Il s'agit d'exercices dont le but est de faire évoluer le style de votre foulée, afin de gagner en efficacité et donc d'améliorer votre performance, mais également afin de ménager le corps et donc d'éviter les blessures. Travailler de manière ciblée la technique de course permet de faire évoluer le style individuel de chacun. Seul un entraînement régulier de la technique peut améliorer à long terme les différents éléments du mouvement de course. Les exercices doivent être adaptés en fonction du niveau des coureurs, débutants, avancés ou confirmés. Il s'agit de pratiquer un nombre limité d'exercices régulièrement, afin d'y habituer progressivement votre corps et, si nécessaire, de faire évoluer progressivement votre mouvement. Pour les débutants et les coureurs devant améliorer certains aspects de leur foulée, il est quasiment indispensable

V.M.A. = Vitesse Maximale Aérobie

Avec l'arrivée du printemps et de l'heure d'été, nous voici à la fin de notre 3ème mois d'entraînement et donc au terme du 3ème bloc de 4 semaines. Ce bloc particulièrement exigeant a été consacré aux entraînements en résistance. Nous avons eu plusieurs séances faites de fractionnés longs qui ont certainement laissé quelques courbatures et de la fatigue: 4 à 6 fois 1000m 3 ou 4 fois 2000m 2 ou 3 fois 10' pyramide 3', 6', 9', 6', 3' test sur 10km Même si les conditions météo ne nous ont pas toujours été favorables (pluie, neige, vent, froid), la plupart des membres du Footing ont participé à ces entraînements avec sérieux et plaisir. Certains ont suivi ce plan individuellement. Bravo à toutes et à tous. Vous avez véritablement construit votre forme de manière progressive, ce qui vous permettrait d'aborder des compétitions sur route l'esprit tranquille (mais bon comme il n'y a pas de compétitions, au moins jusqu'à fin avril....). Ce

Début de la 3ème phase du plan d'entraînement 2021

Avec la fin du mois de février, nous voici arrivés au terme de la 2ème phase du plan d'entraînement 2021. Pour rappel nous avons décomposé notre plan 2021 en 4 blocs de 4 semaines chacun, avec l'objectif d'atteindre notre pic de forme à fin avril / début mai, période qui pourrait éventuellement être celle de la reprise de certaines compétition de course à pied populaires. Pour le mois de février j'avais fixé comme objectif de travailler principalement la résistance douce et l'endurance. Ceci a été bien respecté par la plupart d'entre vous, lors de sorties individuelles ou par petit groupes de 5 les mardis, jeudis et samedis. Un grand merci aux entraîneuses / entraîneurs pour leur dévouement et leur imagination permettant de poursuivre notre activité de club, malgré la pandémie de Covid-19 et les conditions difficiles.  Celle ou celui qui aura suivi précisément notre plan d'entraînement aura donc eu en février 5 entraînements en endurance longue 1 fois des co

Reprise des entraînements officiels, par groupes de 15, à partir du 2 mars

Bonnes nouvelles. Il semble bien qu'on voie le bout du tunnel, même s'il faut rester très prudents et que de nombreuses restrictions restent d'actualité. Vous avez certainement pris connaissance des nouvelles décisions du Conseil Fédéral, communiquées le 24 février dernier. Celles-ci entreront en vigueur le 1er mars 2021 nous concernent au sujet des rassemblements privés à l'extérieur, pour lesquels la limite devrait va de 5 à 15 personnes Le comité du Footing et les entraîneurs ont donc décidé de reprendre les entraînements officiels  à partir du mardi 2 mars à 19h30 pour les groupes 1 à 5 à partir du mardi 9 mars à 18h30 pour le groupe 0 de Raymond  Ceci évidemment sous réserve de la confirmations des décisions fédérales et de l'absence d'autres contraintes cantonales plus fortes. Les entraînements auront lieu de la manière suivante: entraînements selon le plan publié sur www.footing-club.ch confirmation des horaires de début des entraînements: 1

Stretcher ou ne pas stretcher, telle est la question

  Avertissement : cet article reflète uniquement ma propre opinion, basée sur beaucoup d'expérience, un certain nombre de lectures et de discussions dans le monde de la course à pied. Il ne s'agit en aucun cas d'un article basé sur une étude scientifique, et encore moins d'un conseil médical. La controverse n'est pas nouvelle: est-ce que le stretching (ou étirement en français) a un effet positif pour le coureur à pied, et si oui, quand et comment? Depuis de nombreuses années on lit et entend qu'un bon étirement de la musculature, avant et après l'activité sportive, contribue à améliorer la mobilité et à réduire les blessures. On voit fréquemment des coureurs s'étirer avant ou après l'entraînement, ainsi qu'avant ou après des compétitions. Mais est-ce que le stretching nous rend plus souples, plus endurants et plus rapides, c'est-à-dire plus performants? Voici quelques considérations générales au sujet du stretching: Des exercices d'étire

Voici les nouvelles tenues du Footing-club Lausanne

Comme promis, la reprise des entraînements de ce printemps est l'occasion de lancer la nouvelle ligne de tenue de course du Footing-club Lausanne. En partenariat avec le magasin New Concept Sports à Epalinges, nous vous proposons une gamme d'habits de la marque Craft. Nous avons sciemment choisi de conserver les couleurs rouge et noir qui sont depuis quelques années maintenant associées au Footing dans tous les pelotons de Suisse romande. Les articles suivants sont disponibles dès maintenant à la commande: maillot sans manches (modèles femmes ou hommes) T-shirt à manches courtes (modèles femmes ou hommes) T-shirt à manches longues (modèles femmes ou hommes) veste coupe-vent légère (modèles femmes ou hommes) Nous avons volontairement renoncé à sélectionner des shorts, cuissards ou collants, sachant que chacun a son modèle préféré et que toutes les marques ont des modèles noirs bien assortis avec nos tenues rouges. Chacun est évidemment libre de compléter sa tenue Footing avec u